Pathologie fréquente récidivante

ONGLE INCARNÉ

Qu’est-ce qu’un ongle incarné : C’est une plaie que fait un fragment d’ongle qui pénètre dans la peau qui l’entoure et qui est plus ou moins inflammatoire et plus ou moins infecté et se manifeste par une rougeur, une douleur et un écoulement plus ou moins séreux et purulent. Cela concerne le plus souvent l’ongle du gros orteil. L’incarnation pouvant être latérale ou antérieure.

ONGLE INCARNÉ

Compléments d'informations

ongle3

Traitement médical conservateur ?

Le traitement est d’abord médical et est essentiellement orienté vers un traitement local associé à des mesures d’hygiène et de bon sens : (il existe un risque très important de récidive) certaines formes s’avérant rebelles à toute thérapeutique :

  1. Soins locaux : Traitement antiseptique, pansements à faire dans de bonnes conditions d’asepsie, il vaut mieux faire les premiers avec une infirmière IDE diplômé(e) d’état - pour apprendre et ensuite faire les pansements soi-même proprement ;
  2. AINS : Anti-Inflammatoires de dérivés Non Stéroîdien (non cortisoniques)
  3. Antalgiques (anti-douleur) en général, associé à un chaussage adapté (porter une chaussure une demi-pointure plus large, souple,).
  4. Antibiothérapie locale au début, ou parentérale (par voie orale) en cas de persistance de signes infectieux.
  5. Orthoplasties ou séparateur d’orteil,
  6. Soins d’hygiène locale: par hygiène on entend, comment couper l’ongle et éviter de créer artificiellement un conflit entre l’ongle et la peau.

ongle5

Traitement chirurgical ?

Après échec du traitement médical, un geste chirurgical peut s’avérer être indispensable. En quoi, consiste-t-il ?

a-Simple :

Il comporte un ou 2 gestes. Le 1er simple, est une résection de la partie incarnée, opération appelée Onychectomie partielle, l’autre associe au 1e, une résection partielle de la tablette et sa stérilisation avec soit le bistouri (récidive dans plus de 15 à 20 % des cas) , soit le bistouri électrique, ou au Laser ou avec du Phénol (Phénolisation), le taux de récidive est alors moindre (5 à 10 %).


b- En cas de récidive multiple :

Associé à un geste sur les parties molles : résection large du bourrelet + ou - associé à une plastie de la pulpe digitale, par une incision en gueule de requin.


Après une cure chirurgicale, la cicatrisation de la plaie d’un ongle incarné opéré est longue et peut durer de 2 à 6 semaines. Ce qui nécessite des soins appropriés et des pansements, à faire de préférence par une IDE : Infirmière Diplômée d’Etat, sur prescription médicale du chirurgien.

TERMINOLOGIE


  1. Hypertorphie du bourrelet : excès de peau formé près du sillon para unguéal.
  2. Hallomégalie : Gros orteil volumineux, dans pied egyptien surtout.
  3. Hallux phalanginien : déviation de la phalange distale vers l’extérieur, vient mettre le G.O. en conflit avec le 2e orteil.
  4. Dystrophie unguéale : Ongle en forme de U, ou de tuile, dit aussi en « pince ».
  5. Tablette de l’ongle : dite aussi matrice, est à la base de la croissance et de la régénération de l’ongle.
  6. Onychomycose : infection mycotique de l’ongle.
  7. Mélanome de l’ongle : tâche brunâtre sous l’ongle.
  8. Séparateur d’orteil : permet d’éviter le conflit entre le 1e et le 2e orteil.
  9. Orthoplastie : séparateur fait sur mesure par le podologue.
  10. Chirurgie de la pulpe digitale : permet de réduire le périmètre de la pulpe, pour diminuer les risques de conflit entre le 1er et le 2e orteil.