• Déformation pathologique de l’orteil (griffe) et de l’avant pied (APRa)

GRIFFE D’ORTEIL et AVANT PIED ROND ANTÉRIEUR (APRA)

La griffe d'orteil est une affection d’un ou plusieurs orteils. C’est une déformation souple et réductible au départ, qui devient rigide et irréductible. Elle concerne un orteil, souvent le 2e. Cette déformation se manifeste aussi par une douleur et/ou une raideur de l’orteil avec un frottement contre la chaussure qui développe au fur et à mesure une « hyperkératose ».

griffe

Griffe de l'orteil

Elle peut entraîner parfois une boiterie et une difficulté au chaussage. La chaussure devenant pénible à supporter et causant des frottements. Dans certains cas, cette « griffe » peut s’associer une « bursite inflammatoire » qui est une sorte de rougeur, qui devient parfois liquidienne avec une tendance à se percer : on parle alors de « bursite ulcérative ».

On constate aussi une rétraction du tendon extenseur et une rétraction symétrique en « miroir » du système fléchisseur, court et long fléchisseur. (fig. 1). Sur une radiographie du pied, il faut éliminer une luxation (de l’articulation MTP), qui perturbe l’architecture de l’arche antérieure du pied et crée une douleur supplémentaire localisée au niveau de la tête : « syndrome du 2e rayon ». (fig. 2).

L’orteil en marteau est une déformation similaire à la griffe d’orteil sauf que la flexion se fait au niveau distale de l’orteil à l’articulation Inter phalangienne dite distale et non celle dite proximale

piedsplats2

Avant pied rond antérieur

Il existe normalement une arche antérieure comme l’arche interne que l’on voit sur le bord interne dit médial, du pied. La disparition de l’arche antérieure de l’avant-pied (visible en regardant le pied par une vue plongeante) est pathologique et se fait par l’affaissement des têtes métatarsiennes médianes (2e, 3e et 4e ).

L’appui se fait habituellement sur les 1ère et 5ème têtes métatarsiennes. L’appui ne se faisant plus sur les 2 têtes extrêmes mais sur les métatarsiens moyens, il devient douloureux.

C’est la chute des 3 métatarsiens moyens qui décrivent une courbe convexe, on appelle cela un avant pied rond antérieur. La rétraction des tendons extenseurs déforment l’orteil et ceci entraîne une pression de la tête métatarsienne et son déplacement vers la plante du pied.

GRIFFE D’ORTEIL et AVANT PIED ROND ANTÉRIEUR (APRA)

Compléments d'informations

quintusvarus3

Traitement médical conservateur ?

Le traitement est d’abord médical :

  • Pommade exfoliante
  • Soins de pédicurie pour l’hyperkératose et le durillon,
  • Orthoplastie pour la déformation en griffe,
  • Semelles orthopédiques : (orthèses plantaires) sont recommandées. Celles-ci, grâce à un appui rétro-capital, permettra de surélever les têtes métatarsiennes. Surtout si la déformation est réductible.

griffe2

Traitement chirurgical ?

Celui-ci est indiqué si les orteils sont raides et si la déformation est irréductible.

  • Ténotomie extenseur : la section du tendon permet de corriger partiellement la griffe (voir dessin ci-dessus);
  • Capsulotomie de l’articulation métatarso-phalangienne MTP : la section dorsale de la capsule permet de réduire la griffe et de corriger davantage la flexion (voir dessin ci-dessus),
  • DMMO : Distal Metaphyseal Metatarsal Osteotomy, Ostéotomies d’un ou plusieurs métatarsiens :
    • Cette intervention modifie la mécanique et peut stabiliser l’évolution ou la ralentir, elle est réalisée selon Weil, à foyer ouvert ou à foyer fermé par voie mini-invasive (voir dessin ci-dessus).

TERMINOLOGIE


  1. Exostose : Saillie osseuse, à distance de l’articulation, sa formation est liée à l’excès de frottement de l’os contre un corps plutôt rigide, la chaussure, par exemple.
  2. Ostéotomie : Section de l’os en vue de redresser un axe, se fait à la scie chirurgicale, ou en fragilisant l’os par des perforations tout autour de l’os, en timbre-poste rendant la correction osseuse possible par un simple effort manuel de mise en tension. C’est une sorte de « fracture » à visée thérapeutique.
  3. Articulation MTP : Articulation métatarse-phalangienne.
  4. Bursite inflammatoire : formation cutanée séreuse, rougeâtre, parfois liquidienne témoignant d’un frottement mécanique.
  5. Bursite ulcérative : bursite inflammatoire avec peau amincie pouvant s’ulcérer.
  6. Cor : formation cutanée dure constituée de tissu épidermique superficiel.
  7. Hyperkératose : Apposition de kératine qui tend à renforcer la peau dans le conflit en réaction au frottement, c’est un premier signe de souffrance cutanée, traduisant une cause mécanique.
  8. Kératome : formation de peau épaisse avec début d’organisation et parfois perforation médiane de couleur sombre,
  9. Griffe : rétraction du tendon extenseur d’un orteil entraînant une déformation de l’orteil en flexion ;
  10. Arche antérieure : c’est la ligne de disposition des têtes métatarsiennes sur une courbe concave antérieure, à sommet supérieur : dorsal.
  11. Avant Pied Rond antérieur (APRa) : c’est la chute des 3 métatarsiens moyens qui décrivent une courbe convexe, on appelle cela un avant pied rond antérieur
  12. DMMO : Distal Metatarsal Metaphyseal Osteotomy : c’est une ostéotomie métaphysaire distale,
  13. Durillon plantaire : c’est une hyperkératose plantaire signe d’un hyperappui mécanique.