Pathologie de l’arrière-pied

CHEVILLE

Arthrodèse, Arthrolyse, Prothèse

Arthrodèse de la cheville

Cette intervention est indiquée lorsque l’articulation est détruite, suite à une perte de substance ostéochondrale créant une arthrose ou consécutivement à une séquelle traumatique (fracture de la cheville) ou dans le cas d’une évolution arthrosique avec une déviation axiale tel un varus exagéré de l’arrière-pied, plus rarement suite à un valgus qui est mieux toléré cliniquement.

cheville1

Qu’est-ce qu’une arthrolyse de la cheville ?

C’est un acte chirurgical réalisé pour libérer la cheville, elle se fait à ciel ouvert, par une arthrotomie, càd une ouverture de l’articulation ou par voie arthroscopique, pour lutter contre la raideur. Elle consiste à réaliser une capsulotomie, càd une ouverture de la capsule articulaire, parfois à en réséquer une partie, c’est alors une capsulectomie, et à faire une « toilette articulaire » avec lavage au sérum physiologique. Elle peut associer des allongements de tendons péri-articulaires tel que le tendon d’Achille quand il existe une position vicieuse du pied en équin, par exemple. Elle doit être suivie de rééducation pour éviter une récidive de la raideur.

cheville100

Est-ce que la Prothèse totale de la cheville PTC, existe comme pour la hanche et le genou ?

C’est le remplacement des surfaces articulaires du tibia et du talus, par une prothèse métallique placée avec ou sans ciment avec ou sans fixation vissée comprenant une partie en polyéthylène ou en céramique. Indiquée dans les formes de destruction et de dégénérescence massive de l’article, elle est proposée lorsque l’arthrodèse ne règle pas le problème, notamment dans les polyarthrites rhumatoïdes.

TERMINOLOGIE


  1. Ankylose : C’est une arthrodèse spontanée non chirurgicale, une sorte de raideur.
  2. Arthorise : limitation par un acte chirurgical d’une articulation, comme op. de Grice pour l’articulation sous talienne.
  3. Arthrodèse fig 5 : blocage chirurgical d’une articulation qui aboutit à la fusion des 2 os d’une articulation interdisant tout mouvement, dans l’espoir de supprimer les douleurs.
  4. Chaussure articulée : amovible et réglable, légère et solide, avec velcro.
  5. Chopart calcanéus : triangle situé entre tendon, bord supérieur calcaneus et os (face posterieur du tibia).
  6. Corps étrangers : provenant de fragments d’ostéochondrite détachés ou de fragments osseux provenant de séquelles de fracture du pilon tibial ou du talus.
  7. Lambrinudi : Nom de l’arthrodèse de la tibiotalienne et de l’articulation de Chopart.
  8. Lavage articulaire: se fait au cours d’une arthroscopie avec sérum physiologique.
  9. Mosaïque : greffe de cartilage prélevée sur une articulation saine et introduite dans une perte de substance cartilagineuse, par petites pastille donnant une forme de mosaïque.
  10. Maladie de Haglund : formation d’une saillie osseuse sur la tubérosité du calcanéus, douloureuse (point de frottement au rebord de la chaussure, peut être traitée par changement de chaussage), et soins locaux et opérée en cas d‘échec du traitement médical conservateur.
  11. Ostéochondrite : lésion touchant l’os et le cartilage, isole un fragment plus ou moins petit, qui peut se détacher et constituer un corps étranger intra articulaire source de douleurs ou d’épisodes de « blocage ».
  12. Ostéotomie de Dwyer : Section chirurgicale extra articulaire du calcaneus pour corriger une déviation axiale.
  13. Os naviculaire accessoire, scaphoïde surnuméraire : os non fusionné du scaphoïde tarsien, côté médial.
  14. Valgus physiologique: orientation normale de l’arrière-pied vers l’extérieur, en dehors de 5 à 7°.
  15. Varus arrière pied : perte de cette orientation latérale vers l’extérieur voire l’inverse, l’arrière-pied se mettant en dedans, côté médial.