Informationssur la chirurgiedu pieds etde la cheville

Le cabinet à

AUXERRE

Le cabinet à

MONTARGIS

Pathologies les plus fréquentes

Une douleur au pied, une déformation, mal aux orteils ou à la cheville…

Focus sur…

Actualités

Soyez les premiers à nous lire

Avertissement aux lecteurs

Les pathologies décrites et les traitements indiqués dans divers paragraphes de ce site sont simplement indicatives. Seul un professionnel peut vous conseiller et un chirurgien spécialiste vous expliquer lors d’une consultation votre pathologie et choisir, le cas échéant, avec vous, le traitement idoine et le plus adapté à votre propre organisme et votre propre cas particulier.

Il est actuellement admis que le tabagisme multiplie les risques* (cutanées et osseux), en cas de chirurgie du pied, par un facteur de 2 à 10. Le tabagisme entraîne ainsi un effet perturbateur du phénomène naturel vasculaire* de guérison des plaies (=la cicatrisation) qui peut faire apparaître une désunion de la cicatrice , voire une nécrose cutanée* auquel s’ajoute un risque de retard voire de défaut de consolidation de l’os. Voilà pourquoi, Il est vivement recommandé d’arrêter de fumer 6 semaines* avant la chirurgie et 6 semaines après.

* Ces risques sont : un taux de complications post-opératoires, plus élevé, avec notamment des troubles de la guérison des plaies opératoires (les incisions). La cicatrisation est ce phénomène naturel, qui permet aux incisions chirurgicales de guérir en se fermant et que le tabac entrave voire perturbe. Si des risques d’œdème post-opératoires viennent s’ajouter (varices, varicosités, troubles veineux, et notamment tout trouble du retour du sang dans les veines), on assiste alors à une aggravation du risque lié au tabagisme par une stagnation du sang dans les zones opérées et par l’apparition d’un œdème prolongé, qui en tirant sur les sutures des incisions, ralentit le processus normal de la cicatrisation.

Votre santé est notre première préoccupation…